Game Of Thrones – Jon Snow (saison 7 et 8)

Ça fait un petit moment que je tourne sur les conventions avec ce costume et il serait peut être temps maintenant que la série est terminée de faire le tour sur quelques point clés de sa fabrication.

Ayant fait évoluer le costume au fil des saisons, on va ici s'attarder sur la brigandine et le gorgerin.

Derrière ces deux mots barbares se cachent les parties d'armures qui protègent le bâtard du nord.

  1. - La Brigandine est une armure de cuir ou sont riveté (ou emprisonné) des plaques de fer entre les couches de cuir. Moins lourde qu'une véritable armure, elle protège cependant assez bien. Chaque membre de la famille Stark en portent une. C'est assez symbolique de la famille qui règne à Winterfell
  2. - Le Gorgerin est la partie qui se trouve sous le casque servant à protéger le cou. Dans la série elle est estampillée avec le loup de Winterfell

 

 

03a45b75e32f3fd3b84999dc34290bc0

Pour fabriquer votre brigandine il vous faut :

 

-Un patron sur mesure (on n'est pas au millimètre prêt car ce n'est pas une combi lycra mais quand même)

- une peau entière de cuir

- des rivets (beaucoup)

- de l'outillage pour le cuir (pose rivets, coupe lanière, cutter, maillet, emporte pièce)

- du temps

- des mains de rechange

 

Une fois que vous avez votre patron de fait, ce dernier sera très utile lorsque vous irez voir le vendeur de cuir.

En effet ce dernier saura vous conseiller a merveille sur vos besoin et sur la quantité de cuir nécessaire pour réaliser la brigandine.

Je tiens à dire que financièrement parlant, le plus gros poste de dépense ce trouvera la. Je n'ai plus en tête le prix que j'ai payé (250€ de tete je crois) pour la peau mais peut importe ou vous irez, ce sera cher. Faut bien ce mettre en tête que l'on est pas la pour faire une ceinture.

Si le prix est trop élevé on peu ce rabattre sur du simili cuir mais le rendu ne sera pas du tout le même. Je suis parti sur du cuir car à l’œil et au tombé vous ne ferez pas mieux.

Je recommande les services du vendeur de cuir pressent au marché du Capitole (le mercredi a Toulouse) pour son professionnalisme. Habitué au GN et autre costumes d’époque il a su me diriger vers mes besoins assez rapidement avec plusieurs précieux conseils sur la découpe, comment placer le patron sur la peau pour avoir les meilleures épaisseurs aux bons endroits etc

D’où l’intérêt d'aller voir le vendeur avec son propre patron.

Premièrement on va découper les base avant et arrière qui accueilleront par la suite les morceaux qui bloqueront les rectangles de fer.

En tout vous devriez vous retrouver avec deux morceaux et autant de cuir restant pour recouvrir ces deux bases là. Donc à l'achat il vous en faut le quadruple. (d’où le prix élevé)

Une fois que vous avez vos bases, il va falloir patronner la surcouche de rectangles. Je vous renvoi a la recherche de capture d’écran de la disposition des dis rectangles mais en gros ça se rapproche de ce que j'ai fais :

IMG_20160925_191238

Pas compliqué en soit, ce costume c’est beaucoup de répetition. Faire tout ces petits patron aide a prévisualiser le rendu final et l'alignement parfait des formes.

L’étape suivante consiste a remplacer les patrons par les rectangles de cuir.

La aussi l’opération est répétitive mais je conseille d'investir dans un coupe lanière qui vous permettra d'économiser un temps précieux. Il s'agit d'un objet en croix avec un réglet d'un côté et d'une lame de cutter bloquée entre deux lames de bois dans laquelle vous ferez coulisser le cuir pour découper de longues bandes de cuir.

Entre couper des rectangles aux ciseaux ou cutter ou couper de longues bandes et recouper dans la largeur après coup, le choix est vite fait !

IMAG2342

Une fois tous vos rectangles coupés, il va falloir les attacher sur la base.

- Comment ça ?!?! Et les plaques de fer, chose essentielles pour la protection ? on en fait quoi ?

La réponse est simple. Il n'y en a pas. Nous somme juste cosplayeur et pour parader en convention, je vous assure que le poids final de ce que vous êtes en train de faire suffira amplement. Pas besoin d'y rajouter de la ferraille à l’intérieur car les armées de Bolton ne viendront pas nous attaquer.

Si on peut survivre à une convention avec des kilos en moins sur le dos, on va pas s'en priver puisqu'en plus, le résultat est quasiment le même !

 

C'est ainsi qu'il va falloir faire chauffer l'emporte pièce, le maillet et le pose rivets.

Percez au préalable tous vos rectangles aux quatre extrémités et présentez les sur la base.

Une fois présenté; marquez vos emplacements avec l'emporte pièce pour percer la base.

Oui Ça fait beaucoup mais vraiment beaucoup de trous... La aussi, avoir des outils plus cher ne sera pas un mauvais investissement.

Sur le milieu de la base vous n'aurez pas d'autre choix que de faire avec le combo maillet/emporte pièce mais sur les bords, si votre pince est assez grande, ne vous privez pas pour accélérez la cadence avec vos outils de pose et perçage !

 

Une fois le travail terminé vous devriez vous retrouver avec ca :

IMAG2369

 

 

Il ne vous restera qu'à faire des lanières (avec des fermoirs au bout) sur les cotés et de chaque cotés des épaules pour l'attacher sur vous.

canvas5

Passons au gorgerin. Même si dans ma version finale du costume je suis passé à un gorgerin en fer acheté sur ebay, à la base j'en avais conçu un en mousse eva.

Simple à réaliser et moins cher qu'un en métal.

Vous aurez besoin de : Mousse eva, cutter, plasti dip, colle chaude, pyrograveur , silicone, resine et bombe de peinture

Patronnez la forme du gorgerin et découper la forme sur la mousse et divisez la en deux parties en prenant la point comme axe.

Afin de donner la forme arrondi, j'ai opté pour un fil de fer collé a la base pour maintenir la pièce comme je voulais.

 

canvas
canvas1

Concernant les loups, il s'agit d'un porte-clé que j'ai moulé et tiré en résine pour les coller directement sur la mousse.

IMAG3413
IMAG3411

Concernant la mise en peinture, comme d'habitude, vous bloquez le fond absorbant de la mousse avec du plasti dip ou un mélange de colle a bois/eau pour pouvoir peindre par dessus à la suite.

Pour faire le côté battle damage, j'ai utiliser un pyrograveur afin de créer les divers dégâts. Ces derniers seront peint avec un brossage à sec pour accentuer ce qui a été creusé par le pyrograveur.

Vous voila désormais paré pour la bataille des bâtards !

Bonne chance et n'oubliez pas de vous reposez pour éviter les crampes. Le travail est répétitif et les mains vont rapidement fatiguer !

21034204_10203653367332169_5842036822273384735_n

Avec l'ancien gorgerin en mousse

©Yuza Wayne Photographie

Avec le gorgerin en metal

©Yuza Wayne Photographie

Laisser un commentaire